Une étape réussie

Installé en 2005, je pratique, depuis, des labours très stricts dans mon vignoble. Objectifs : retourner la terre pour  la décompacter et surtout lessiver toute la chimie accumulée depuis plus de 30 ans.
Aujourd'hui la texture du sol a changé, la terre est plus meuble. Elle est beaucoup plus facile à travailler.





Place au vivant

A partir de maintenant, une nouvelle phase a commencé dans le but de laisser la faune et la flore se réinstaller. L'entretien sera différent avec un travail de surface dans le rang à l'instar du labour (disques, cultivateur, herse et tonte). Le cavaillon, quant à lui, reste travaillé de la même façon.